martes, 17 de junio de 2014

COURS DE PSYCHANALYSE EN ONLINE - SUR LA CULPABILITÉ -





La psychanalyse enfin abordable à tous !
- la Culpabilité –

ë   ë   ë

Dossier de Presse
Du 8 au 29 juillet 2014




Sommaire


Le cours sur la culpabilité

L’école de psychanalyse Grupo Cero de Madrid propose cet été un cours sur la Culpabilité pour francophones. Ce cours est à la porté de tous ; il n’est pas nécessaire pour l’interlocuteur d’être un initié en psychanalyse.
Les cours seront accessibles via internet en direct et  en rediffusions, ainsi que sur place, en présence du professeur Clémence Loonis. Ils se dérouleront, le mardi, de 11h à 12h, les 8, 12, 22 et 29 Juillet à l’école de Psychanalyse et Poésie Grupo Cero.
La formation coûte 50€. Ce prix comprend l’accès au cours au sein de l’école ou sur internet, ainsi qu’un accès aux rediffusions illimitées. Le payement peut se réaliser sur place, par PayPal ou par virement bancaire.

Juillet
Lun.
Mar.
Mer.
Jeu.
Ven.
Sam.
Dim.
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Ecole de Psychanalyse et Poésie
Duque de Osuna, 4
28015 MADRID
(Plaza de España)
De 11h à 12h
50€/4h

La culpabilité

 « Le sentiment de culpabilité existe avant le délit et ne provient pas de lui, au contraire, c'est le délit qui provient du sentiment de culpabilité. » Sigmund Freud
« Ce n'est pas le mal, mais le bien, qui engendre la culpabilité. » Jacques Lacan « Accepter tranquillement les choses telles qu'elles sont. Aussi lorsqu'elles sont en ma faveur. » Miguel Oscar Menassa

ë   ë   ë


D’après le Larousse, le terme de culpabilité, du latin culpabilis, définit un « sentiment de faute ressenti par un sujet, que celle-ci soit réelle ou imaginaire ».
La psychanalyse dit que la culpabilité est avant tout un sentiment humain. Elle fait partie intégrante du fonctionnement de l’appareil psychique. Il ne s’agit alors pas de l’éliminer mais de ne pas se laisser guider par elle.
« Le sujet peut être amené à se sentir coupable d’un délit qu’il n’a pas commis. Il entend parler d’un assassinat et il se croit l’assassin, d’un vol et il se croit le voleur. En réalité, ni assassin, ni voleur, le sujet  se sent coupable de ses propres désirs hostiles, de ses fantasmes. »
Clémence Loonis
Ce cours expliquera comment la culpabilité, inconsciente, peut avoir recours à la maladie pour punir son sujet. De la même façon, un sujet se sent coupable d’avoir des idées agressives qui font pourtant parties des mécanismes psychiques. Le sujet se punit lui-même, se pardonne lui-même poussé par ce sentiment de culpabilité.
« La culpabilité apparaît quand nous désirons des actes contraires à notre morale. Elle ne se calmera que par la punition, le châtiment ou la pénitence. Beaucoup de couples révèlent ainsi leurs infidélités dans le but d’obtenir la punition. »
Clémence Loonis

La formation du professeur

Avant-propos de Miguel Oscar Menassa, directeur et fondateur de l’école.

Toute Ecole qui se targue d’être à la Psychanalyse sait que, en tant qu’Institution, elle n’est pas autre chose que l’œuvre écrite de Sigmund Freud. Dans ce cadre temporel qui engendre la production freudienne, il y aura des œuvres écrites et c’est là que se transmet la psychanalyse. Maestria oui, mais de l’Inconscient et non pas maestria qui, précisément, nie la production freudienne.
Pour donner un exemple, mais sans avoir l’intention de convaincre qui que ce soit : nous pourrions dire que l’Internationale, ni aucun des regroupements lacaniens ne sont des Ecoles de Psychanalyse, puisqu’ils permettent à leurs membres de cesser de payer pour leur propre psychanalyse et de continuer à travailler comme psychanalystes.
Dans le Grupo Cero, la psychanalyse d’un psychanalyste est interminable, nous voulons dire jusqu’au jour où il prend sa retraite et si on préfère, jusqu’à sa mort et non, précisément, parce que la psychanalyse est interminable mais, simplement, parce que pour pouvoir travailler comme psychanalyste il faut se psychanalyser, payer pour ça.

Miguel Oscar Menassa

Psychanalyse et Poésie Grupo Cero

L’Ecole de Psychanalyse et Poésie Grupo Cero a été fondée il y a plus de trente ans par Miguel Oscar Menassa, Médecin-Psychanalyste. Cette école offre à la population la possibilité de produire sa propre santé mentale. Elle permet aussi la formation de psychanalystes qui feront perdurer cette science dans les siècles à venir.
D’après la Responsable des études, Amelia Díez, plus de 3000 élèves ont suivi une formation à l’Ecole de Psychanalyse et Poésie Grupo Cero depuis sa création en 1981.
« Une école de psychanalyse c’est une manière de penser la formation des psychanalystes et la transmission de la psychanalyse. » Amelia Díez, Responsable des études.

Entretient avec  une élève de l’école Psychanalyse et Poésie Grupo Cero.

Pourquoi avoir choisi l'école de psychanalyse Grupo Cero?

J’ai eu la chance d’assister à des cours de psychanalyse Grupo Cero au sein de mon ancienne université. Le jour où j’ai eu besoin d’un psychanalyste je me suis naturellement tournée vers l’école. En plus de m’aider, cette psychanalyse m’a ouvert les portes de l’école.

Quelles sont vos motivations au regard d’une telle formation ?

Cette école ne se contente pas d’enseigner la psychanalyse, elle nous apprend à aimer, à ouvrir notre esprit à l’art et au monde. Personnellement, les cours portant sur le cinéma et la poésie sont mes préférés. Dernièrement j’ai même pu figurer dans un court métrage, un véritable bonheur pour une cinéphile !




Au plaisir de nous rencontrer,


1 comentario:

Javier Castillo dijo...

Pourquoi l'homme ne est pas l'homme avec lui-même?